leslecturesdulundi / fr Mon, 06 Jul 2015 08:16:00 +0200 PluXml Le système immunitaire révèle comment nous vieillissons /le-systeme-immunitaire-revele-comment-nous-vieillissons.php /le-systeme-immunitaire-revele-comment-nous-vieillissons.php <p>L&#39;&eacute;tat fonctionnel du syst&egrave;me immunitaire d&#39;un individu r&eacute;v&egrave;le son &acirc;ge biologique et d&#39;acc&eacute;l&eacute;rer le vieillissement et la long&eacute;vit&eacute;, ils sont conditionn&eacute;s &agrave; 75% par des facteurs li&eacute;s &agrave; la qualit&eacute; de la vie tels que le stress, r&eacute;gime alimentaire, ou de l&#39;exercice et de 25% par la g&eacute;n&eacute;tique. L&#39;&eacute;tat fonctionnel de notre syst&egrave;me immunitaire est le meilleur indicateur de notre sant&eacute; et rend l&#39;&acirc;ge biologique, qui est ce qui d&eacute;termine la vitesse &agrave; laquelle nous vieillissons et donc notre long&eacute;vit&eacute;. Explique cet expert, qui a &eacute;tudi&eacute; le ph&eacute;nom&egrave;ne chez les souris et les humains, l&#39;objectif des exp&eacute;riences &eacute;tait de d&eacute;terminer le comportement des diff&eacute;rents param&egrave;tres de cellules immunitaires avec l&#39;&acirc;ge. Chez les souris, qui vivent une moyenne de deux ans, ces param&egrave;tres &eacute;tudi&eacute; toute sa vie, et les gens ont diff&eacute;rentes &eacute;tudes transversales au cours des derni&egrave;res d&eacute;cennies. &quot;Les r&eacute;sultats ont montr&eacute; que dans les deux cas est la m&ecirc;me &eacute;volution des fonctions d&eacute;crites dans les leucocytes et les individus (souris) qui avait vieilli pr&eacute;matur&eacute;ment ces param&egrave;tres sont morts avant et les animaux qui arrivent dans centenaires v&eacute;cu et ceux conserv&eacute;s Adultes &eacute;valu&eacute;s param&egrave;tres &quot;notes. Comment modifier l&#39;&acirc;ge biologique ? Nous pouvons agir sur notre &acirc;ge biologique suivant de bonnes habitudes et modes de vie. &quot;L&#39;&acirc;ge biologique est de 75% d&eacute;termin&eacute; par la qualit&eacute; de la vie et les 25% restants par la g&eacute;n&eacute;tique. Par cons&eacute;quent, il est tr&egrave;s important de renforcer le mode de vie sain du syst&egrave;me immunitaire qui comprend une alimentation &eacute;quilibr&eacute;e , la pratique de l&#39;exercice mod&eacute;r&eacute; et de garder-sains habitudes / habitudes toxiques tels que le tabac &agrave; priser ou l&#39;exc&egrave;s d&#39;alcool &quot;. Toutefois, le syst&egrave;me immunitaire est non seulement li&eacute;e au processus ou la long&eacute;vit&eacute; vieillissement. Leurs troubles peuvent provoquer des maladies telles que les maladies &agrave; forte pr&eacute;valence auto-immunes telles que la scl&eacute;rose en plaques , la poly arthrite rhumato&iuml;de , diab&egrave;te de type 1, la maladie de Crohn ou la maladie coeliaque . Ce sont des maladies qui affectent 4% de la population g&eacute;n&eacute;rale. En outre, les alt&eacute;rations du syst&egrave;me immunitaire sont associ&eacute;s &agrave; des allergies (10%) avec une immunod&eacute;ficience cong&eacute;nitale (1%), les transplantations d&#39;organes et de certains cancers . &quot;Au cours des derni&egrave;res d&eacute;cennies, il y a eu beaucoup de progr&egrave;s dans l&#39;&eacute;tude du syst&egrave;me immunitaire. Chaque fois que nous savons de plus en plus nous avan&ccedil;ons, plus les &eacute;carts de connaissances apparaissons sur cette question. Par cons&eacute;quent, il est n&eacute;cessaire de mener des recherches plus fondamentales avant de commencer &agrave; enqu&ecirc;ter humaine &raquo;, explique cet expert, pour qui, dans cette discipline,&quot; nous sommes encore en couches &raquo;. R&ocirc;le de l&#39;immunologie du cancer et la maladie de Crohn Le r&ocirc;le de l&#39;immunologie dans le cancer et la maladie de Crohn Regueiro dit s&eacute;quen&ccedil;age du g&eacute;nome &quot;a beaucoup aid&eacute;&quot; &agrave; faire avancer la recherche dans ce domaine et que &quot;applique de plus en plus &agrave; l&#39;immunoth&eacute;rapie du cancer&raquo;, une condition dans laquelle le r&ocirc;le du syst&egrave;me immunitaire n&#39;a pas encore &eacute;t&eacute; d&eacute;termin&eacute;, et qui &eacute;tudie la possibilit&eacute; d&#39;encourager ce syst&egrave;me afin que vous puissiez identifier la pr&eacute;sence de cellules tumorales dans le corps et les &eacute;liminer. O&ugrave; sont d&eacute;j&agrave; voir les r&eacute;sultats de la recherche en immunologie est la maladie de Crohn, o&ugrave; les &eacute;tudes du Dr Alison Simmons, professeur de gastro-ent&eacute;rologie et expert en immunologie inn&eacute;e et les maladies inflammatoires de l&#39;Universit&eacute; d&#39;Oxford (Roy aume-Uni) Ils ont d&eacute;couvert les m&eacute;canismes mol&eacute;culaires par lesquels la NOD2 variantes de conf&eacute;rer une sensibilit&eacute; &agrave; un patient de d&eacute;velopper cette pathologie. &quot;Le NOD2 agit dans un certain nombre de fa&ccedil;ons diff&eacute;rentes et celui que nous croyons peut agir est autophagie. Si nous comprenions la base mol&eacute;culaire par lequel transmet des signaux &agrave; induire la NOD2 qui pourraient d&eacute;velopper des marqueurs cible de l&#39;autophagie pour corriger le d&eacute;faut provoquant la muqueuse intestinale maladie de Crohn &quot;, il explique le chercheur, qui dit-il des m&eacute;dicaments qui peuvent activer l&#39;autophagie qui ont r&eacute;ussi chez les patients gravement malades, mais g&eacute;n&egrave;rent de graves effets secondaires, il est donc n&eacute;cessaire de trouver de nouvelles formules.</p> Mon, 06 Jul 2015 08:16:00 +0200 phil Une nouvelle thérapie cellulaire améliore Crohn /une-nouvelle-therapie-cellulaire-ameliore-crohn.php /une-nouvelle-therapie-cellulaire-ameliore-crohn.php <p>31 mars 2011 - Des chercheurs de la soci&eacute;t&eacute; TxCell &agrave; Valbonne (France) ont d&eacute;velopp&eacute; une nouvelle th&eacute;rapie cellulaire pour les maladies inflammatoires chroniques telles que la maladie de Crohn qui montre des r&eacute;sultats prometteurs les premiers essais cliniques qui ont &eacute;valu&eacute;. Le travail scientifique a &eacute;t&eacute; rendu public lors de la r&eacute;union annuelle de la Cellule Nationale de souches Network UK tenue &agrave; Nottingham. Les scientifiques ont pr&eacute;sent&eacute; leurs travaux de recherche sur un nouveau traitement orient&eacute; de troubles inflammatoires chroniques, telles que la th&eacute;rapie cellulaire de la maladie de Crohn. L&#39;&eacute;tude a utilis&eacute; les cellules sanguines des patients afin de produire un type de cellule, la cellule T r&eacute;gulatrices de type 1, ce qui peut r&eacute;duire l&#39;&eacute;tendue de la maladie. Explique &nbsp;sont &eacute;tonnantes cellules s&eacute;cr&egrave;tent des prot&eacute;ines appel&eacute;es cytokines qui inhibent la r&eacute;ponse immunitaire excessive qui provoque les sympt&ocirc;mes des maladies inflammatoires chroniques terribles comme la maladie de Crohn. Nous savons que les traitements &agrave; base de ces cellules fonctionnent mais le d&eacute;fi est de d&eacute;velopper en clinique pour maximiser les avantages et minimiser les risques. Nous devons montrer que ces cellules sont bien tol&eacute;r&eacute;s et faire un bon travail pour traiter la maladie &quot;. Les chercheurs ont utilis&eacute; des cellules du syst&egrave;me immunitaire provenant de la cellule de type sanguin d&#39;un patient (PBMC) pour traiter les patients avec des maladies telles que Crohn. ces cellules ont &eacute;t&eacute; obtenus &agrave; partir de patients atteints de la maladie de Crohn qui avait &eacute;t&eacute; d&#39;abord trait&eacute;s par des m&eacute;dicaments ou une intervention chirurgicale, et toujours eu des sympt&ocirc;mes importants en raison de la r&eacute;sistance au traitement, &agrave; produire un 1 des cellules T r&eacute;gulatrices, qui ont &eacute;t&eacute; ensuite retourn&eacute;es au patient. Le but de l&#39;&eacute;tude &eacute;tait d&#39;&eacute;valuer la fa&ccedil;on dont les patients r&eacute;agissent en g&eacute;n&eacute;ral au nouveau traitement et de d&eacute;terminer l&#39;efficacit&eacute; de ces cellules pour am&eacute;liorer la maladie de Crohn.</p> <p>Les r&eacute;sultats pr&eacute;liminaires montrent une bonne tol&eacute;rabilit&eacute; et a constat&eacute; que, lorsque le dosage correct est fourni, les patients atteints de la maladie de Crohn s&eacute;v&egrave;re qui ne r&eacute;pondent pas aux autres traitements produisent une am&eacute;lioration. Les m&eacute;thodes de la th&eacute;rapie cellulaire que cette utilisation des cellules vivantes pour faire des traitements novateurs qui peuvent r&eacute;pondre aux besoins m&eacute;dicaux qui ne sont pas r&eacute;solus par un traitement conventionnel. &quot;Il est encore t&ocirc;t, mais les r&eacute;sultats pr&eacute;liminaires sont tr&egrave;s bons. Le traitement n&#39;a pas &eacute;c&oelig;ur&eacute; patients en aucune fa&ccedil;on et il y a une premi&egrave;re indication que la maladie de Crohn am&eacute;lior&eacute;e. La prochaine &eacute;tape sera un essai clinique pour savoir si le traitement vraiment fonctionne, quels types de maladies inflammatoires chroniques, et en apprendre davantage sur les effets secondaires possibles et comment les contr&ocirc;ler, pour confirmer nos r&eacute;sultats sur la meilleure dose &agrave; utiliser</p> Wed, 30 Mar 2011 08:22:00 +0200 phil Les probiotiques pour améliorer l'inflammation intestinale /les-probiotiques-pour-ameliorer-l-inflammation-intestinale.php /les-probiotiques-pour-ameliorer-l-inflammation-intestinale.php <p>27 mai 2011 - Des chercheurs de Vanderbilt University Medical Center, aux &Eacute;tats-Unis ont d&eacute;couvert qu&#39;une prot&eacute;ine de certaines bact&eacute;ries b&eacute;n&eacute;fiques pr&eacute;sentes dans le yogourt et certains probiotiques&nbsp;seule peut offrir une nouvelle option de traitement contre la maladie inflammatoire de l&#39;intestin (MII). Plus pr&eacute;cis&eacute;ment, selon les conclusions d&#39;une &eacute;tude publi&eacute;e par le Journal of Clinical Investigation, ont observ&eacute; que la prot&eacute;ine p40 est efficace dans des mod&egrave;les animaux de la colite ulc&eacute;reuse) parce qu&#39;il favorise la croissance des cellules &eacute;pith&eacute;liales intestinales et r&eacute;duit la r&eacute;ponse inflammatoire qui se termine par les cellules intestinales. En effet, les chercheurs ont d&eacute;montr&eacute; que la consommation orale de cette prot&eacute;ine dans des souris emp&ecirc;che colite dans diff&eacute;rentes vari&eacute;t&eacute;s de la maladie. Beaucoup de bact&eacute;ries dans l&#39;intestin sont utiles pour le corps, aidant &agrave; dig&eacute;rer certaines substances, produire des vitamines et lutter contre les bact&eacute;ries d&eacute;sagr&eacute;ables. Le probl&egrave;me est que parfois le manque de communication entre ces bact&eacute;ries et la paroi intestinale peut favoriser le d&eacute;veloppement de divers troubles tels que la colite ulc&eacute;reuse ou la maladie de Crohn. Des bact&eacute;ries telles que Lactobacillus rhamnosus GG (LGG), sont couramment utilis&eacute;s dans la production de y aourt et des suppl&eacute;ments nutritionnels tels que des probiotiques, dans une tentative pour emp&ecirc;cher ceux-ci et d&#39;autres troubles intestinaux tels que la diarrh&eacute;e b&eacute;nigne, bien que les r&eacute;sultats ne sont pas g&eacute;n&eacute;r&eacute;s de grandes am&eacute;liorations.</p> <p>P40 obtient pr&eacute;venir et traiter les l&eacute;sions intestinales et la colite aigu&euml; en trois mod&egrave;les diff&eacute;rents de l&#39;inflammation intestinale Cependant, le chercheur Yan Fang, l&#39;auteur de cette d&eacute;couverte, a commenc&eacute; &agrave; &eacute;tudier la bact&eacute;rie en 2001 et, malgr&eacute; les doutes initiaux quant &agrave; son efficacit&eacute; a &eacute;t&eacute; prouv&eacute;e pour pr&eacute;venir le suicide cellulaire ou l&#39;apoptose des cellules &eacute;pith&eacute;liales induites par l&#39;inflammation, l&#39;identification deux prot&eacute;ines sp&eacute;cifiques (p75 et p40) comme authentique responsables de ces avantages. Dans la recherche actuelle, Yan a &eacute;tudi&eacute; les m&eacute;canismes par lesquels l&#39;une de ces prot&eacute;ines, p40, pr&eacute;vient et traite la colite, et a r&eacute;ussi &agrave; d&eacute;terminer que cette prot&eacute;ine active le r&eacute;cepteur du facteur de croissance &eacute;pidermique (EGFR), n&eacute;cessaires &agrave; la survie et la croissance t&eacute;l&eacute;phone. Pour tester l&#39;efficacit&eacute; de la prot&eacute;ine isol&eacute;e dans des mod&egrave;les animaux, les chercheurs ont d&eacute;velopp&eacute; un gel pour l&#39;administration, qui lui a permis d&#39;atteindre le c&ocirc;lon sans &ecirc;tre affect&eacute; par l&#39;acide gastrique et les enzymes digestives. Yan et son &eacute;quipe ont montr&eacute; que p40 obtient la pr&eacute;vention et le traitement des l&eacute;sions intestinales et la colite aigu&euml; en trois mod&egrave;les diff&eacute;rents de l&#39;inflammation intestinale. Cette &eacute;tude est l&#39;un des rares qui a r&eacute;ussi &agrave; identifier et utiliser des mol&eacute;cules individuelles de ces bact&eacute;ries pour les convertir en agents th&eacute;rapeutiques potentiels, qui peuvent fournir plus d&#39;avantages que l&#39;aide de bact&eacute;ries enti&egrave;res. &laquo;On est la biodisponibilit&eacute;&quot;, a d&eacute;clar&eacute; Yan, parce que &laquo;quand vous mangez des bact&eacute;ries vivantes &agrave; travers le y aourt ne signifie pas que 100% sont d&#39;&ecirc;tre actif dans l&#39;organisation.&quot; Un autre avantage est la s&eacute;curit&eacute; parce que, bien que cela et d&#39;autres bact&eacute;ries sont sans danger pour la plupart des gens, &quot;chez les patients pr&eacute;sentant un d&eacute;ficit immunitaire pourrait &ecirc;tre un probl&egrave;me, car il peut induire une r&eacute;ponse immunitaire anormale,&quot; at-il dit.&nbsp;</p> Tue, 06 Jul 2010 08:20:00 +0200 phil Les vertus de la cannelle /les-vertus-de-la-cannelle.php /les-vertus-de-la-cannelle.php <p>Peut-&ecirc;tre l&#39;application la plus r&eacute;pandue de la cannelle est d&#39;am&eacute;liorer le processus de digestion, car elle tonifie l&#39;estomac dans le m&ecirc;me temps r&eacute;duit et soulage le gaz, les naus&eacute;es et les br&ucirc;lures d&#39;estomac. Par cons&eacute;quent pr&eacute;cis&eacute;ment son utilisation dans la cuisine aussi fr&eacute;quentes, en plus de la saveur et de l&#39;odeur qui contribue &agrave; la vaisselle. Ils sont &eacute;galement tr&egrave;s connus propri&eacute;t&eacute;s de cannelle comme un antiseptique, antibact&eacute;rien, antiparasitaire et antifongique. En ce sens, il vaut &eacute;galement en cas de maladies respiratoires, car il est anti-inflammatoire et expectorant, tout en aidant &agrave; r&eacute;duire la fi&egrave;vre en augmentant la transpiration. En outre, l&#39;utilisation de la cannelle est &eacute;galement recommand&eacute;e dans le cas de certaines maladies li&eacute;es au syst&egrave;me circulatoire. Ceci est parce que cette &eacute;pice emp&ecirc;che la formation de thrombus est antiplaquettaire. En ce sens, il peut &ecirc;tre utile de l&#39;utiliser dans des traitements pour att&eacute;nuer les probl&egrave;mes li&eacute;s &agrave; la circulation p&eacute;riph&eacute;rique. il est &eacute;galement consid&eacute;r&eacute; comme l&#39;un des plus grand aphrodisiaque pour sa capacit&eacute; &agrave; augmenter le d&eacute;sir sexuel et la libido. En fait, certaines personnes recommandent la consommation de cette &eacute;pice en cas de probl&egrave;mes d&#39;&eacute;rection. Est la cannelle de l&#39;aide pour le diab&egrave;te et le cholest&eacute;rol?</p> <p>&nbsp;</p> <p>Des &eacute;tudes r&eacute;centes tentent de d&eacute;montrer les avantages de la cannelle dans la r&eacute;duction des niveaux de glucose ainsi que le taux de cholest&eacute;rol (/ cat&eacute;gorie / sant&eacute;-&agrave;-jour / cholest&eacute;rol) et de triglyc&eacute;rides. Si oui, ce serait tr&egrave;s bonnes nouvelles pour les personnes atteintes de diab&egrave;te de type 2 (/ diab&egrave;te) ou pour ceux qui souffrent d&#39;une certaine forme de maladie cardiovasculaire. Un des arguments qui sont fond&eacute;s &agrave; croire que la cannelle peut aider dans des maladies comme le diab&egrave;te est que cette esp&egrave;ce augmente la sensibilit&eacute; &agrave; l&#39;insuline tout en un puissant antioxydant. Dans le cas de cholest&eacute;rol et de triglyc&eacute;rides, leurs prestations seraient li&eacute;es au fait que la cannelle aide synth&eacute;tiser glucides consomm&eacute;s pour emp&ecirc;cher ceux-ci de devenir la graisse et donc augmenter le risque de l&#39;ath&eacute;roscl&eacute;rose. Cependant, malgr&eacute; les avantages potentiels, nous insistons sur le fait que toutes ces &eacute;tudes sont encore en phase de test et n&#39;a pas &eacute;t&eacute; prouv&eacute; efficace.</p> Thu, 06 May 2010 08:23:00 +0200 phil